S'inscrire

Adsorption gazeuse et applications : caractérisation des matériaux et séparation ou stockage des gaz

Environnement scientifique et technique de la formation

Matériaux divisés, interfaces, réactivité, électrochimie - UMR 7246

RESPONSABLE

Isabelle BEURROIES

Maître de conférences

UMR 7246

LIEU

MARSEILLE (13)

ORGANISATION

2,5 jours
Du lundi 14 h au mercredi 17 h
De 5 à 10 stagiaires

Si inscription simultanée aux sessions 17076 et 17080 :
1450 € au lieu de 1650 € pour les deux stages

COÛT PÉDAGOGIQUE

1200 Euros

A L'ISSUE DE LA FORMATION

Evaluation de la formation par les stagiaires
Envoi d'une attestation de formation

DATE DU STAGE

17076 : du lundi 20/11/2017 au mercredi 22/11/2017

Janvier Février Mars Avril
Mai Juin Juillet Août
Sept. Oct. Nov.
17076
Déc.

OBJECTIF

- Appréhender la théorie et la pratique des principales méthodes d'étude de l'adsorption des gaz en vue de leur application pour la caractérisation des matériaux poreux ou pulvérulents, la séparation des gaz, et le stockage des gaz

PUBLICS

Chercheurs ou ingénieurs déjà confrontés, si possible, à un aspect au moins de la caractérisation et de l'utilisation de ces solides et souhaitant approfondir, élargir, ou mettre à jour leurs connaissances
Secteurs concernés : génie chimique, environnement, séparation et stockage de gaz, gaz à effet de serre, énergie basée sur l'hydrogène...

PRÉREQUIS

Formation ou expérience professionnelle en physico-chimie ou sciences des matériaux

PROGRAMME

Les méthodes présentées, utilisées et commentées de façon comparative, seront principalement :
- La détermination des isothermes d'adsorption : manométrie, gravimétrie (suspension magnétique, flux de gaz...), chromatographie, courbes de percée, le couplage des méthodes pour la détermination des isothermes de co-adsorption, le prétraitement thermique contrôlé des échantillons
- L'exploitation des données expérimentales et la modélisation de l'adsorption :
. la méthode BET (Brunauer, Emmett et Teller) pour la mesure des aires spécifiques
. les méthodes basées sur les théories de la condensation capillaire appliquées à l'isotherme d'adsorption-désorption pour l'analyse de la taille des mésopores
. les méthodes "t" (de Boer) et "αs" (Sing) pour la détection des pores de dimensions moléculaires à partir des isothermes d'adsorption
. la théorie IAST (Ideal Adsorbed Solution Theory) et dérivées pour modéliser la co-adsorption
. l'application des méthodes de simulation et de la DFT à l'adsorption
. des techniques complémentaires de caractérisation des matériaux divisés seront présentées, telles que la porosimétrie au mercure (une formation plus spécifique sur cette technique est proposée sur une journée à la suite de la formation, Réf. 17080)

Exposés (50 % du temps) entrecoupés de démonstrations, d'analyses de résultats expérimentaux et de visites
Les stagiaires sont invités à emmener des résultats qu'ils souhaiteraient discuter, à des fins pédagogiques.

EQUIPEMENT

Démonstration ou présentation d'appareils : Autorb-1 (Quantachrome), ASAP 2010, Belsorb II (Bell Japan), Poremaster (Quantachrom), 3Flex (Micrometrics) et Belsorb Max (jBell Japan)

INTERVENANTS

I. Beurroies, P. Boulet, S. Bourrelly, L. Tortet (maîtres de conférences), E. Bloch (ingénieure), R. Denoyel, P. Llewellyn et J. Rouquerol (chercheurs)

Choisir une formation

Choisir un autre domaine

Contactez-nous
par téléphone
01 69 82 44 55
ou par
+ d'infos