S'inscrire

Microfluidique et millifluidique : des outils haut débit pour la R et D en physico-chimie

Environnement scientifique et technique de la formation

Laboratoire du futur - UMR 5258

RESPONSABLE

Jacques LENG

Chargé de recherche

UMR 5258

LIEU

BORDEAUX (33)

ORGANISATION

4 jours
De 4 à 8 stagiaires
TP en sous-groupes de 4 stagiaires maximum avec 1 intervenant par sous-groupe

COÛT PÉDAGOGIQUE

1400 Euros

A L'ISSUE DE LA FORMATION

Evaluation de la formation par les stagiaires
Envoi d'une attestation de formation

DATE DU STAGE

18107 : du mardi 27/03/2018 au vendredi 30/03/2018

Janvier Février Mars
18107
Avril
Mai Juin Juillet Août
Sept. Oct. Nov. Déc.

OBJECTIFS

- Savoir fabriquer un dispositif microfluidique en PDMS
- Comprendre et maîtriser les écoulements de base : contrôle en débit, en pression, imagerie des écoulements, interdiffusion, illustration de la vélocimétrie et du tracking
- Comprendre et maîtriser les écoulements complexes : mélanges, écoulements diphasiques (gouttes, bulles, jets, etc.)
- Savoir mettre en œuvre des expériences microfluidiques complexes à base de modules indépendants (commerciaux ou développés à façon) pour la formulation, l'encapsulation, etc.

PUBLIC

Ingénieurs et techniciens séniors amenés à faire de la formulation physico-chimique dans les domaines des peintures, des cosmétiques, de l'agro-alimentaire, du pétrole, du traitement des eaux...

PRÉREQUIS

Niveau Bac + 3 scientifique minimum, avec spécialisation (appréciée mais non indispensable) en physico-chimie, hydrodynamique, microsystèmes, formulation

PROGRAMME

Ce stage a pour objectif de faire comprendre les phénomènes de base qui prédominent en microfluidique, comme par exemple les enjeux et les difficultés de la microfabrication, les phénomènes mis en jeu dans les écoulements à petite échelle (hydrodynamique, physique, mouillage et capillarité, rhéologie, matériaux mous, physico-chimie). Les cours seront directement illustrés par des TP qui conduiront à la fabrication de l'intégralité d'une puce en PDMS, et à la mise en oeuvre des écoulements simples (monophasiques) ou complexes (multiphasiques). L'objectif final est de pouvoir combiner plusieurs modules de base (mélange, séparation, émulsification...) pour diverses applications : formulation en continu, établissement d'un diagramme de phase, encapsulation, fabrication de matériaux. Les domaines d'application concernent les cosmétiques, l'agro-alimentaire, l'intensification des procédés, la physico-chimie pour l'acquisition des données de base, le traitement de l'eau, etc.
Cours les matins, TP les après-midis (en sous-groupes) :
- La microfluidique : enjeux et phénomènes importants (cours)
- Microfabrication (TP)
- Mise en œuvre des écoulements de base (TP)
- La microfluidique digitale et les matériaux innovants (cours)
- Les écoulements complexes (mélange, écoulements multiphasiques) (TP)
- Microfluidique modulaire pour des expériences complexes (TP) : micro et millifluidiques, encapsulation simple et multiple, formulation en continu et mesure rhéologique, éléments d'analyse en ligne, réactivité chimique

EQUIPEMENT

Dispositifs microfluidiques et millifluidiques, microscopes, salle blanche, conductimètres, rhéomètres

INTERVENANTS

G. Ovarlez, J. Leng, E. Mignard, J.-B. Salmon (chercheurs) et G. Clisson (assistant ingénieur)

Choisir une formation

Formations correspondant à ce mot-clé

Choisir une formation par domaine

Contactez-nous
par téléphone
01 69 82 44 55
ou par
+ d'infos