L'organisme de formation continue du CNRS

Accueil > Physique et instrumentation > Vide pour utilisateur
RESPONSABLE

Bruno MERCIER

Ingénieur de recherche

UMR 9012

LIEU

ORSAY (91)

ORGANISATION

4 jours
De 5 à 12 stagiaires
TP en sous-groupes de 6 stagiaires maximum avec 1 intervenant par sous-groupe

COÛT PÉDAGOGIQUE

1400 Euros

A L'ISSUE DE LA FORMATION

Evaluation de la formation par les stagiaires
Envoi d'une attestation de formation

DATES DES SESSIONS

Les informations indiquées pour cette page sont valables pour la première session à venir.
Avant de s'inscrire à une autre session, télécharger son programme car des modifications mineures peuvent y avoir été apportées.

20098 : du lundi 28/09/2020 au vendredi 02/10/2020

21096 : du lundi 27/09/2021 au vendredi 01/10/2021

2020
Janvier Février Mars Avril
Mai Juin Juillet Août
Sept
20098
Oct Nov Déc
2021
Janvier Février Mars Avril
Mai Juin Juillet Août
Sept
21096
Oct Nov Déc
OBJECTIF
-

Acquérir les bases théoriques et pratiques pour l'obtention d'une basse pression et d'un vide de qualité

PUBLIC
Techniciens ou ingénieurs mettant en œuvre des installations sous vide
PRÉREQUIS
Aucun
PROGRAMME
Cours (20 h)
- Introduction à la physique du vide : le vide, la pression, les gaz parfaits, la théorie cinétique des gaz
- Les pompes : fonctionnement, domaine et mise en œuvre des pompes primaires, secondaires et ultra-vide
- Les matériaux sous vide et les jonctions :
. choix, mise en œuvre
. quelques exemples
. jonctions définitives (brasures, soudures), démontables (joints élastomères et métalliques)
- La mesure : fonctionnement, domaine et mise en œuvre des manomètres primaires, secondaires et ultra-vide
- Défauts des installations :
. défauts de pompage, mesure, enceintes
. quelques exemples : symptômes, causes et remèdes

Travaux pratiques (3 modules de 4 h chacun)
- Mesure : comparaison et utilisation des jauges Pirani, capacitives, à magnétron inversé "type jauge Penning", d'une jauge à bille et d'une jauge Bayard Alpert
- Détection : détection de fuite suivant différentes méthodes (par jet, par reniflage, globale...) à l'aide de détecteurs à hélium
- Pompage : mise en œuvre d'une installation sous vide poussé avec l'utilisation d'une pompe primaire, d'une pompe turbomoléculaire et d'une pompe ionique. Procédure de remise à la pression atmosphérique de l'installation
EQUIPEMENT
Jauges Pirani, capacitives, à magnétron inversé "type jauge Penning", jauge à bille et jauge Bayard Alpert, détecteurs de fuite à hélium, pompes (primaires, turbomoléculaires, ioniques)
INTERVENANTS
B. Mercier, R. Levallois (ingénieurs), F. Letellier (assistant ingénieur), M. Alves et E. Mistretta (techniciens)

Formation organisée dans le cadre du réseau des technologies du vide de la mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires du CNRS
FORMATIONS SIMILAIRES
Nous n'avons pas de stage similaire à vous proposer.