S'inscrire

Radicalités : déterminants juridiques et politiques

Environnement scientifique et technique de la formation

Maison des sciences de l'homme et de la société de Toulouse

- USR 3414
RESPONSABLES

Pascal MARCHAND

Professeur

USR 3414

Jérôme FERRET

Maître de conférences

David VAVASSORI

Maître de conférences

USR 3414

LIEU

TOULOUSE (31)

ORGANISATION

2 jours
De 5 à 15 stagiaires

Date limite d'inscription : 11 février 2020

COÛT PÉDAGOGIQUE

900 Euros

A L'ISSUE DE LA FORMATION

Evaluation de la formation par les stagiaires
Envoi d'une attestation de formation

DATE DU STAGE

20254 : du mercredi 11/03/2020 au jeudi 12/03/2020

Janvier Février Mars
20254
Avril
Mai Juin Juillet Août
Sept. Oct. Nov. Déc.
OBJECTIFS
-

Comprendre les contextes historiques d'émergence et les évolutions des différentes mouvances, ainsi que leurs rapports complexes à la radicalité et à la violence


-

Identifier les différents groupes et mouvements, leurs implantations, leurs agendas et principaux leaders, ainsi que les principales logiques transnationales de cette géopolitique


-

Savoir identifier les problèmes de droit relatifs à l'instruction et les difficultés juridiques issues des principes constitutionnels tels que les libertés individuelles


-

Savoir mettre en place une méthode d'analyse adaptée aux situations et intégrer ces connaissances dans la pratique professionnelle sociale, éducative et judiciaire

PUBLICS
- Professionnels de l'accueil, de la santé, de l'accompagnement éducatif, psychologique, social et judiciaire
- Personnels des ministères de la justice, des ministères de l'intérieur et des armées, de l'administration pénitentiaire
- Personnels de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
- Cadres d'entreprises confrontés à ces questions

Prérequis : aucun
PROGRAMME
La formation introduira l'utilisation d'outils en vue de faciliter et d'améliorer l'analyse des situations et des cas. Elle entend privilégier les échanges avec les stagiaires, favoriser l'expression de chacun autour des situations vécues et des expériences professionnelles respectives sans pour autant sacrifier aux apports théoriques et scientifiques nécessaires à la conceptualisation des situations.

1er jour : géopolitique des "islamismes" et des "djihadismes" ; diversité des mouvements islamistes et djihadistes au niveau international ; comment ils se sont historiquement structurés.
- Définitions et matrices égyptiennes et palestiniennes
- Islamismes d'État et dynamiques transnationales
- Le djihadisme transnational
2ème jour : la radicalisation religieuse saisie par le droit ; comment le droit se saisit de la question de la radicalisation et du terrorisme
- Articulation entre la radicalisation religieuse et le terrorisme dans l'utilisation des espaces numériques et la protection des libertés individuelles
- La question prioritaire de constitutionnalité 2016-611 QPC et la liberté de communication
- Dispositions anti-terroristes à l'épreuve du contrôle de constitutionnalité : définition et procédure
- Le principe de proportionnalité dans les opérations de police administrative et les opérations de police judiciaire
- Les précisions assumées de la Cour européenne des droits de l'homme en matière de lutte contre le terrorisme et leur interaction avec le droit français
- Débriefing, bilan et repères pour la mise en action (après-midi)

Alternance d'apports théoriques, de discussions et d'échanges autour des pratiques et situations rencontrées et vécues.
INTERVENANTS
B. Domingo et N. Kassous (chercheurs)
+ d'infos